Un permis bateau est une obligation lorsque vous souhaitez piloter vous-même votre embarcation. Sur des cours d’eau intérieurs ou en pleine mer, il est indispensable de le posséder pour pouvoir profiter de votre moment de détente en toute quiétude.

Un permis bateau est un réel passeport pour la liberté. Si vous êtes passionné de navigation et que prendre le large revêt un charme particulier à vos yeux, passer votre permis vous permettra de réaliser votre rêve. Voici quelques indications pour tout savoir de ce projet somme toute ambitieux.

Pourquoi chercher à passer son permis bateau ?

Un permis bateau en vacances, c’est l’assurance de passer du bon temps en mer et de bénéficier de tous les avantages d’une excursion nautique. Il permet de faire une bonne affaire dans la mesure où, en cas de location de bateau, vous pourrez vous passer des services d’un skipper. Outre le plaisir de pouvoir prendre la mer, il est indispensable de pouvoir gérer les imprévus tendant à la sécurité et surtout manœuvrer votre embarcation habilement. La formation vous permet d’avoir un net aperçu des règles indispensables à une bonne navigation, des termes techniques, des notions relatives aux distances et à la marée, la manœuvre des embarcations sur les plans d’eau internes ou en haute mer, le passage des écluses, l’amarrage, l’accostage, etc … Ces éclaircissements sont capitaux pour pouvoir appréhender la navigation et ses codes.

La législation française rend obligatoire la détention d’un permis pour tous bateau de plus de 6 chevaux. En cas de non possession du précieux document lors d’un contrôle, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros ou une confiscation pure et simple de votre bateau. En cas d’infractions relevant d’un excès de vitesse ou d’une conduite en état d’ivresse, le retrait du permis bateau est immédiat et il vous faudra à ce moment patienter 3 ans avant de pouvoir le passer à nouveau.

Plusieurs types de permis bateau existent et permettent de naviguer en haute mer pour les plus aguerris ou sur les plans d’eau internes. Fleuves, rivières, lacs ou grand large, à toutes vos envies le permis qu’il vous faut.

Passer son permis pour naviguer sur un bateau de plaisance comme celui-ci.

Les différents types de permis plaisance

Naviguer sur un fleuve ou en haute mer ne nécessite pas les mêmes prérogatives. Pour cette raison, différents permis bateau existent en fonction de vos besoins.

Pour naviguer en mer

Le permis côtier :

Comme son nom l’indique, ce permis vous permet de naviguer à proximité des côtes jusqu’à 6 miles nautiques. Ce permis est obligatoire si vous souhaitez diriger un bateau de plus de 6 chevaux. Il est possible de le passer dès l’âge de 16 ans et n’entraîne aucune limitation de puissance ou de taille sur l’embarcation que vous souhaitez manœuvrer.

Extension hauturière :

Cette accréditation vous permet de naviguer sur toutes les eaux sans limitation mais en étant détenteur d’abord d’un permis côtier. Elle englobe une formation complète pour vous permettre d’assimiler les moindres revers de la vie de matelot : calcul des distances et de la marée, la sécurité en mer, le balisage, les signaux… Un apprentissage à l’utilisation d’une radio VHS est également possible si vous possédez une licence d’exploitation.

Pour naviguer en eaux intérieures

Le permis fluvial :

Il permet de s’engager sur les eaux intérieures en toute sérénité. Rivières, lacs, canaux, le permis fluvial vous aide à maîtriser les règles de sécurité et de navigation ainsi que la signalisation sur les divers cours d’eau.

Option eaux intérieures :

Il permet de naviguer sur les eaux internes mais à bord d’une embarcation de plus de 6 chevaux et mesurant plus de 20 mètres. Pour le passer, il est nécessaire d’être âgé de plus de 18 ans et de posséder déjà le permis fluvial traditionnel.

Le permis bateau vous ouvre de nombreuses perspectives. Il vous permet en outre de profiter pleinement de vos vacances en tous lieux et d’avoir toujours à votre portée une occasion de mettre les voiles et de découvrir un paysage sous un autre angle.

A qui s’adresser pour passer son permis bateau ?

Si vous projetez de passer votre permis bateau, il est essentiel que vous soyez informé des différentes démarches à suivre pour que votre projet soit un succès. Tout d’abord, il vous sera nécessaire de vous rapprocher d’un bateau école afin d’avoir à votre disposition toutes les informations nécessaires à votre apprentissage.

Quel que soit le type de permis que vous souhaitez valider, il faut savoir que le permis bateau s’articule autour de deux axes : la formation théorique et la formation pratique. Les heures dispensées varient en fonction de chaque permis. Par exemple, le permis côtier nécessite 13h de théorie et 3h en mer tandis que le permis hauturier se délivre uniquement après une formation théorique.

Concernant les épreuves pratiques, elles différent sensiblement mais restent tout de même axées sur la même lancée. Les règles de sécurité et de sauvetage occupent une place prépondérante dans l’apprentissage de la navigation. Vient ensuite la maîtrise des différents signaux et règles de navigation. Pour finir, avant de prendre la mer, vous devez apprendre bien évidemment à conduire votre embarcation. Une formation sur les diverses manœuvres de conduite est donc capitale : prise de la barre, marche arrière, sortie du port etc…

Il est impensable de passer votre permis sans au préalable fournir des documents administratifs permettant de vous identifier. Vous devrez donc déposer une pièce d’identité, une photo d’identité, une demande d’inscription indispensable, un certificat médical attestant de votre aptitude à naviguer ainsi que les timbres fiscaux.

Combien coûte le permis bateau ?

Le permis bateau regroupe deux parties lors de son apprentissage. Une partie théorique ainsi qu’une partie pratique. Pour prétendre à cette formation, vous devez être de nationalité française et être âgé de 16 ans au moins. Vous devez ensuite confirmer votre aptitude physique à pouvoir diriger un bateau au moyen d’un certificat médical. Votre acuité visuelle et auditive étant bien sur le plus important.

Pour passer le permis bateau, vous devrez déjà avoir une idée de la localisation dans laquelle vous prévoyez de naviguer pour savoir quel type de permis vous sera nécessaire. Permis côtier pour les sorties dans un périmètre de moins de 11 km d’un abri terrestre, permis fluvial pour les sorties à l’intérieur de terre ou plutôt un permis hauturier pour un voyage vers le grand large ?

Permis bateau

Pour passer l’examen de permis bateau, il faudra impérativement vous rapprocher de l’un des centres de formations présents un peu partout en France, les candidatures libres n’étant pas recevables.

Les prix varient en moyenne entre 300 et 350 euros pour la formation et l’examen. Vous devrez en outre prévoir un supplément d’environ 100 euros pour les timbres fiscaux et élargir votre budget si vous souhaitez passer une extension à l’agrément hauturier. Certains organismes proposent des tarifs de groupe qui se révèlent particulièrement intéressant plus le nombre de candidats été élevés. Vous pourrez ainsi décider de passer votre permis bateau avec un groupe d’amis avant vos vacances afin de pouvoir profiter des avantages en termes de réduction mais aussi pouvoir profiter de l’expertise de chacun de vos acolytes lors de vos virées en groupe.

Pour une personne seule, qu’il s’agisse d’un permis côtier, d’un permis fluvial ou d’un permis hauturier, il faudra prévoir un budget minimum d’environ 450 euros.

Partagez cet article

Continuer à approfondir le sujet :

  • Passer le permis « eaux intérieures »
  • Passez le permis mer
  • ut accumsan risus. risus mi, nunc dolor. fringilla Curabitur non Praesent