Il existe deux types de permis plaisance pour la mer : le permis option côtière et le permis extension hauturière. Le permis option côtière est un permis de mer qui permet de naviguer sur un bateau de plaisance présentant un moteur dont la puissance est supérieure à 6 CV et à moins de 6 miles de distance soit près de 12 kilomètres à partir d’un abri. L’option côtière ne comporte pas de limitation de puissance ou de longueur de bateau et la conduite du bateau est possible le jour comme la nuit. Au cas où la puissance de l’embarcation serait inférieure à 6 CV, il n’est pas nécessaire de disposer d’un permis mer pour conduire l’embarcation. Si la distance de plaisance est supérieure à 6 miles alors vous aurez besoin d’une extension hauturière qui vous permettra de naviguer sans limitation par rapport à la distance à parcourir.

Le permis mer « option côtière »

Pour passer l’option côtière, il faut avoir au moins 16 ans révolus et suivre une formation théorique et une formation pratique ayant des durées minimales respectives de 5h et 3h30. Pour préparer votre permis bateau option côtière, il peut être indiqué de recourir à une bonne bateau-école comptant en son sein des spécialistes qualifiés de la formation à la navigation qui vous accompagneront tout au long du processus d’obtention du permis, de la constitution du dossier à l’inscription aux examens en passant par les séances de formation. La formation théorique prépare le candidat à l’épreuve théorique du permis option côtière. Cette formation théorique devra durer au minimum 5 heures, la présence d’un formateur est obligatoire. Le rôle du formateur est de mettre à la disposition des candidats des supports facilitant l’apprentissage qui permettent de s’exercer en vue du QCM auquel auront à faire face les candidats lors de l’épreuve théorique. La formation porte sur plusieurs aspects du programme. On peut en citer quelques-uns : le balisage des bordures de mer, des plages et des idéogrammes, les signaux, les signes distinctifs des navires et les feux, les règles de route et de barre, les règles de navigation et les règles de sécurité à observer vis-à-vis des autres navires de plaisance, la gestion du carburant, la protection de la nature, les notions élémentaires en météorologie, la capacité à lire une carte marine etc.

La validation de la formation pratique est tributaire de l’examen théorique qu’il est impératif de réussir. Toutefois, il est possible de débuter par la formation pratique. La formation pratique comporte une durée minimale de 3h30 dont 2h de navigation effective sous la conduite du candidat. L’embarcation peut au maximum accueillir 4 candidats. La formation pratique porte cinq axes majeurs : la sécurité du plaisancier, les éléments qui doivent être embarqués par celui-ci, les responsabilités du navigateur, le pilotage du bateau et enfin les manœuvres du bateau. La détention d’un permis bateau « eaux intérieures » vous dispensera d’avoir à passer l’épreuve pratique du permis mer option côtière. Pour l’examen théorique, vous aurez à répondre à un QCM de 30 questions, vous aurez droit au maximum à 5 mauvaises réponses.

Le permis mer « extension hauturière »

L’extension hauturière peut être passée à partir de 18 ans, elle vous permet de naviguer sur n’importe quel bateau sans limitation de distance. Pour passer cette extension, il faut détenir au préalable l’option côtière. L’extension comporte une épreuve théorique portant sur les thématiques suivantes : la lecture d’une carte marine, la capacité à identifier des relèvements et des gisements et les repérer sur la carte, l’identification des phares, le calcul de marée, la maîtrise des supports électroniques de la navigation, la calcul des variation, des dérives et des caps, la capacité à interpréter une carte météorologique marine, les notions à connaître concernant le matériel de sécurité dont on doit disposer à bord.

L’épreuve théorique de navigation est notée sur 20 et comporte plusieurs séries de questions notamment une épreuve de carte valant 12 points, un calcul de marée sur 4 points, le reste des questions est sous forme de QCM dont deux questions valant chacune 0,5 point et portant sur l’emploi des supports électroniques dans la navigation, deux questions valant chacune un point et portant sur la météorologie et enfin une question liée au matériel de sécurité rapportant un point. Pour réussir l’épreuve théorique le candidat doit avoir au moins 10/20 et ne pas avoir moins de 7 points à l’épreuve de carte. L’épreuve théorique dure 1h30.

Partagez cet article

Continuer à approfondir le sujet :

Passer le permis plaisance

  • Passer le permis « eaux intérieures »
  • vulputate, in risus. ut felis sed quis