Les bateaux de plaisance sont appropriés pour effectuer une navigation en mer lors de la belle saison. Cependant une sortie en mer est encadrée par un ensemble de règles qui constituent la sécurité maritime. Que ce soit pour la préparation de bateau, la navigation ou le sauvetage d’une personne à la mer, des normes sont à respecter et un matériel de sécurité est nécessaire.

préparation bateau

La préparation du bateau

Une sortie en mer requiert une préparation en amont de l’équipement. Le matériel de sécurité doit être conforme au programme, bien entretenu et facile d’accès. Le dispositif de sécurité dépend cependant selon la nature du bateau et sa catégorie de navigation. De ce fait, vous devez vous baser sur la législation et demander des renseignements à des professionnels pour l’équipement du navire. De même, pensez à effectuer des stages pour mieux vous familiariser avec le bateau, maîtriser les gestes de sécurité à bord et la lecture des cartes, avoir les aptitudes pour le maniement de dispositifs tels que la fusée de détresse, le canot de survie, la VHF, etc.

En outre, pour un meilleur confort au sein de votre navire, vous pouvez acheter des gilets de sauvetage auto-gonflants. Le budget pour l’achat de ces accessoires peut être coûteux, toutefois, ils peuvent vous être utile. 

Les vérifications avant l’embarcation et la navigation

Avant l’embarcation, il est important de faire une check-list de tous les éléments importants pour être sûr que vous n’avez rien omis. La première vérification à faire est de prendre connaissance du bulletin météo afin de savoir si les conditions climatiques sont favorables à une sortie en mer. Il faudra ensuite contrôler le niveau de carburant. Pensez également à emporter une carte pour pallier une panne électronique qui peut subvenir de manière inopportune.

Tenez une personne au courant de votre projet de navigation en lui indiquant le nombre de passagers. N’omettez pas également les petits détails tels que les bouteilles d’eau, les vêtements de rechange ainsi que de la nourriture. Une fois à bord du navire, vous devez être attentif à l’environnement et aux différents changements. Que vous naviguiez dans la manche, la méditerranée ou sur l’océan atlantique, il est important de savoir que chaque façade maritime dispose de spécificités et de dangers à prévoir.

Gérer efficacement les problèmes

Malgré une bonne préparation du bateau et de tous les autres aspects relatifs à la sortie, un problème peut subvenir. Dans ce cas, il est préconisé de rester à bord du navire, évitez de vous jeter à l’eau. Les problèmes complexes peuvent être signalés aux secours à partir de votre VHF. De plus, les autres navires situés sur le même canal que votre bateau, seront alertés par le biais du canal 16. La VHF peut également être utilisée pour secourir un autre plaisancier. Au cas où votre téléphone portable est couvert par un réseau, vous pouvez l’utiliser pour joindre le CROSS via le 112. Veillez surtout à ce que tous les individus à bord du bateau soient équipés d’un gilet. Le dispositif de sécurité sera utile pour une signalisation et la préparation d’un remorquage.

Parmi les problèmes que vous pourriez rencontrer figure celui d’un “homme à la mer”. Si le cas se présente, vous aurez à tenir compte du matériel requis, des particularités et de la démarche à adopter. L’équipage d’un « homme à la mer tribord ou bâbord » doit être informé de la situation et les équipements de sauvetage comme la bouée couronne, la perche IOR et le feu à retournement devront être lancés en mer. Dans la mesure où d’autres personnes sont à bord du bateau, désignez l’un d’eux pour visionner constamment l’homme à la mer, son unique mission sera donc de ne pas le perdre de vue. Un des boutons suivants, “homme à la mer ou “MOB” du GPS doit être enclenché, l’alerte canal 16 doit également être donnée puis faites demi-tour afin de tenter de récupérer la personne.

Partagez cet article

Continuer à approfondir le sujet :

  • La sécurité maritime : normes et équipements obligatoires
  • Les gestes écologiques en mer et sur le littoral
  • Les règles à respecter dans un port de plaisance
  • ultricies quis id quis, risus. commodo ut libero elit.