Une escapade en bord de mer, un week-end à bord d’un bateau de plaisance ou une promenade sur le littoral est agréable lorsque l’environnement est propice à la pratique d’une activité de loisir. Pour cela, il est essentiel de les préserver en adoptant les bonnes pratiques. Suivez les consignes de cet article pour connaître les écogestes à respecter en mer et sur le littoral.

Les gestes écologiques lors d’une promenade sur le littoral

Le littoral est la zone qui sépare l’océan et la terre. Malgré le fait qu’un nombre considérable de Français résident à proximité de cet écosystème, il subit cependant une pression délicate notamment pendant la période estivale. Des millions d’individus se rendent au niveau des plages ou sillonnent les sentiers durant cette saison. De ce fait, il est essentiel que chacun profite du littoral tout en le préservant via des actions simples :

  • évitez de jeter les déchets à terre, même ceux d’origine végétale, vous pouvez apercevoir des poubelles généralement au niveau des parkings ;
  • veillez au respect des zones délimitées et sous-protection telles que les barrières qui interdissent l’accès aux dunes, dont l’objectif est la préservation de la végétation ;
  • limitez-vous aux espaces destinés à la promenade ;
  • utilisez la laisse des animaux pour assurer leur contrôle, ils pourraient nuire à la sécurité de certaines espèces protégées qui se trouvent sur le littoral.

Les gestes à respecter à bord d’un bateau de plaisance

Tout comme il y a des règles çà respecter au sein du port de plaisance, il y en a aussi à bord d’un bateau, le plaisancier doit préserver la mer, les lacs ou les rivières en adoptant des gestes écologiques :

  • pour la protection des herbiers qui jouent un rôle écologique de taille, le mouillage dans l’océan doit être réalisée sur des zones sableuses ;
  • évitez les actions qui dégradent le littoral et les berges qui sont d’une importance capitale pour la biodiversité ;
  • au cas où votre équipement ne possède pas deux cuves, les toilettes marines ne doivent pas être utilisées lorsque vous êtes proche des côtes ;
  • n’utilisez pas de détergents constitués d’éléments chimiques pour l’entretien de votre bateau, privilégiez les produits bio ;
  • l’usage des sacs plastiques est à éviter, les contenants biodégradables sont recommandés.

Participer à l’entretien de la mer

Votre activité de plaisance peut avoir lieu en mer, sur un lac ou en rivière, l’essentiel est d’adopter une bonne attitude en ramassant les déchets (sacs plastiques, bouteille, canettes, …) qui se trouvent sur votre passage. Ces gestes simples doivent être effectués sur le littoral, les berges et au cours de la navigation. Pour montrer plus d’implication dans la protection de ces écosystèmes, vous pouvez participer à une journée de dépollution ou de nettoyage dans la mesure où vous êtes disponible. Il s’agit là d’une conduite bénéfique pour la nature et qui permet à tout plaisancier de profiter pleinement d’une escapade en mer. Ces actions constituent également un moyen de sensibiliser les plus jeunes au respect de l’environnement. Les journées de nettoyage sont proposées par un nombre important d’ONG telle que Initiatives Océanes, un programme de SurfRider Foundation Europe, en France ou dans le reste du monde.

Les réglementations pour la pêche de loisir

La pêche de loisir est une activité qui doit également être effectuée selon le respect de certaines normes :

  • les espèces trop petites dont la taille est inférieure à la limite requise doivent être relâchés ;
  • la pêche de crustacés femelles portant des œufs est interdite ;
  • un tri sélectif doit être réalisé pour remettre dans l’eau les jeunes spécimens et les femelles qui semblent porter des œufs.
  • respectez la quantité autorisée pour votre consommation ainsi que les dates et règles de pêches pour certains sujets comme les coquilles saint jacques, les ormeaux, les couteaux,etc.

A titre d’exemple, la pêche d’ormeaux n’est autorisée que durant la période du 1er au 14 juin pour une quantité limitée à 20. De plus, leur taille doit être supérieure à 9cm. En ce qui concerne les araignées de mer, le nombre maximum autorisé est de 6 pour une taille excédant les 12cm de longueur pour chaque pêche et par jour. La pêche de loisir en eau douce est également encadrée par une réglementation.

Partagez cet article

Continuer à approfondir le sujet :

Réglementation et sécurité en mer

  • Comment choisir l’assurance la plus adaptée pour votre bateau de plaisance ?
  • Comment réussir à trouver un port d’attache ?
  • La sécurité maritime : normes et équipements obligatoires
  • Les règles à respecter dans un port de plaisance
  • Qu’est-ce que l’hivernage ?
  • odio elementum dolor mattis dictum ut